Vision polymorphe Octobre 2009

Publié le par JLB

L’avenir climatique de la planète bientôt fixé

Le 21 octobre dernier, le président des Etats-Unis Barack Obama et son homologue chinois Hu Jintao ont promis d'oeuvrer au succès des négociations sur le climat de Copenhague. La conférence, qui se tiendra sous l’égide de l’ONU les 7 et 18 décembre prochains, sera l’occasion pour 200 pays d’adopter de nouvelles mesures pour lutter contre le réchauffement climatique. Pour préparer ce rendez-vous crucial et que de réels progrès soient faits durant le sommet, plusieurs réunions préparatoires ont été programmées. Une ultime session aura lieu en novembre.

I-De l'impact d'une supranationalisation du probléme

-Le protocole de Kyoto
Le Sommet de la Terre, à Rio, en 1992, marque la prise de conscience internationale du risque de changement climatique. Les États les plus riches, responsables des émissions les plus importantes, prennent l'engagement de stabiliser en 2000 leurs émissions au niveau de 1990. Le Protocole de Kyoto en 1997 traduit cette volonté.

-Le choix du Danemark  

C’est le pays leader en matière de réduction des gaz à effet de serre. La ratification du protocole l’a amené à réduire de 21% ses émissions de CO2 par rapport à 1990 pour la période 2008-2012. Le pays mise sur la diminution de sa consommation pétrolière (d’au moins 15 %), en augmentant de 30 % la production d’énergie renouvelable d’ici 2025.

-Un but déterminé
Atteindre un accord mondial en 2009 pour la réduction du CO2 après 2012 en donnant une suite au protocole qui soit à la hauteur des enjeux des décennies à venir.


II- Le réchauffement climatique : Un probléme grave

-Le réchauffement climatique en chiffres
Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) prévoit une augmentation moyenne de la température comprise entre 1,4 et 5,8°C d’ici à la fin du siècle, un chiffre qui dépend des quantités de gaz à effet de serre émises dans l’atmosphère. Au-delà de 1,5°C, des conséquences terribles sont à craindre.D’ici à 2010, 50 millions d’humains devront fuir les régions où ils vivent. Le statut de “réfugié environnemental” est en passe d’être créé par les Nations Unies. L’agence gouvernementale américaine de l’énergie vient d’annoncer que les émissions mondiales de dioxyde de carbone augmenteront encore de 75 % entre 2003 et 2030, alors que l’administration Bush n’a consenti à diminuer ses rejets que de 7 %.

-Conséquences démographiques, conséquences géographiques

Outre l'augmentation des catastrophes naturelles, les rendements agricoles sont modifiés et les zones de présence des vecteurs de maladies comme le choléra ou le paludisme peuvent s’élargir. De nombreuses populations en croissance qui vivent dans des zones tropicales sont affectées par le changement climatique. D'autres populations pourraient être déplacées suite à la montée des eaux.
Des peuples pourraient avoir leur mode de vie modifié comme ces Inuits de Kuujjuaq (nord du Canada) dont le maire a commandé des climatiseurs en juin 2006 après que la température ait atteint 31°C.

-Les taux de CO2 décollent (site officiel de La Tribune)

L'Australie a doublé les Etats-Unis au classement du CO2 émis par habitant avec 20,6 tonnes en 2008.
Avec 19,8 tonnes de CO2 émis par habitant en 2008, les Etats-Unis perdent certes leur "première" place mais restent un des deux plus gros pollueurs carbonique de la planète.

Petit rappel des 'gros pollueurs'

-Le Canada n'a pas que des forêts : il a aussi des usines qui émettent beaucoup de CO2 : 18,8 tonnes par habitant l'an dernier au total. De quoi obtenir une peu enviable place sur le podium mondial.
-Le Kremlin : la Russie pollue encore beaucoup mais moitié moins que l'Australie avec 11 tonnes par habitant en 2008.
-Tokyo : le Japon, avec 9,5 tonnes de CO2 émis par an et par habitant, se place juste sous la barre des dix tonnes.
-La "petite" France pollue tout de même beaucoup : six tonnes par an et par habitant de gaz carbonique émis soit le sixième rang mondial.
-Shanghai : la Chine, malgré sa croissance et les accusations de ne pas respecter l'environnement, est encore en dessous des grands pays occidentaux en matière d'émission de CO2 avec 4,6 tonnes par habitant en 2008. Mais elle progresse rapidement.
L.Z.

Publié dans Vision polymorphe

Commenter cet article